À PROPOS DE CIWA

CONTEXTE : LE SECTEUR DE L’EAU EN AFRIQUE

Mettre à profit les ressources hydriques de l’Afrique grâce à une gestion durable

L’Afrique, qui a aujourd’hui environ 1,3 milliard d’habitants, devrait, selon les projections, en compter 2,8 milliards en 2060. La gestion et l’exploitation durables des ressources naturelles, telle que l’eau, dont le continent dispose en abondance, offre à ce dernier des perspectives considérables de réduire la pauvreté, d’améliorer l’efficience énergétique et d’atténuer les risques climatiques.

Ceux qui peuvent obtenir de l’eau potable à un coût abordable sont toutefois privilégiés. Seulement 58 % des Africains ont accès à l’eau potable, moins de 5 % des terres cultivées sont irriguées et le continent n’exploite que 10 % de son potentiel hydroélectrique. 

L’eau est indispensable à une économie florissante et au bien-être individuel. Tirer parti des ressources en eau de l’Afrique permettrait de renforcer de manière significative la sécurité hydrique de la région, d’améliorer les moyens de subsistance et de stimuler la croissance économique. Renforcer la gestion des ressources en eau contribuerait à assurer la sécurité alimentaire, à réduire la vulnérabilité au changement climatique, à améliorer la santé et l’hygiène de la population et à accroître la production d’énergie et le développement industriel.

Sachant qu’en Afrique, 90 % de l’eau se déverse dans 63 bassins hydrographiques partagés par plusieurs pays, la gestion des ressources hydriques doit se faire dans le cadre d’efforts internationaux concertés.

QUI SOMMES-NOUS

CIWA en bref :

Établi en 2011, le Programme de coopération pour les eaux internationales en Afrique (CIWA) est un fonds fiduciaire multi-donateurs qui soutient les efforts déployés par les pays riverains d’Afrique subsaharienne pour contribuer à une croissance durable, inclusive et à l’épreuve des aléas climatiques en s’attaquant aux obstacles à une gestion et à une mise en valeur concertées des eaux transfrontières.

CIWA atteint ses objectifs en concentrant son action dans trois domaines principaux :

L’information : pour permettre de comprendre les risques, de prendre de meilleures décisions et de s’assurer du respect des prescriptions.

Les institutions : pour développer un climat de confiance, coordonner les activités de planification et gérer les ressources partagées.

Les investissements : pour gérer les bassins versants, mettre en valeur les eaux souterraines, renforcer les capacités de stockage, etc.

Administré par la Banque mondiale, CIWA est une entité tierce neutre jouant un rôle de facilitateur, il assure un appui technique et réalise des analyses essentielles pour permettre de mieux comprendre les questions relatives aux eaux transfrontières et de prendre des décisions avisées.

Théorie du changement

CIWA favorise la poursuite d’une démarche concertée afin de gérer les risques communs et de partager équitablement les avantages socio-économiques en incitant les pays à collaborer pour partager les informations, renforcer les institutions et promouvoir des investissements durables. Ces efforts contribuent à réduire les conflits liés aux ressources et à renforcer l’intégration régionale de manière à promouvoir une croissance économique durable, la réduction de la pauvreté et la résilience face au changement climatique.

Théorie du changement

NOTRE MODE DE FONCTIONNEMENT

CIWA suit une approche à trois volets pour obtenir des résultats et emploie des stratégies visant à renforcer et améliorer les institutions, les informations et les infrastructures. Il apporte son concours dans le cadre de différentes interventions : 

1) Projets de collaboration de longue durée avec les bassins prioritaires. CIWA contribue au renforcement d’éléments fondamentaux comme les données, les accords, les institutions et les plans opérationnels et d’investissement. 

2) Projets de collaboration opportunistes de courte durée. CIWA contribue à mettre en relief des possibilités ayant un fort impact grâce à ses travaux d’analyses, ses activités de renforcement des capacités et son assistance technique.

3) Initiatives de production et de gestion des connaissances qui renforcent les observations recueillies pour appuyer la conception d’outils de gestion des eaux internationales.  

CIWA offre une plateforme qui permet de soutenir et de réunir des gouvernements nationaux, des organisations régionales et internationales ainsi que des membres de la société civile et, ce faisant, de veiller à la prise en compte des préoccupations des parties prenantes et au partage équitable des avantages. 

Les activités appuyées par CIWA s’appliquent à plusieurs secteurs puisqu’elles concernent l’énergie, l’agriculture, les transports, les questions sociales et l’environnement. CIWA veille à la protection des populations et des biens contre les chocs liés à l’eau et à assurer la durabilité des ressources.

fr_FR
en_GB fr_FR