CIWA
2020

COOPÉRATION POUR LES EAUX INTERNATIONALES EN AFRIQUE :
DÉCOUVREZ NOTRE RAPPORT ANNUEL 2020

À l’aube de sa dixième année, CIWA fait le point sur la manière dont il a travaillé dans des situations complexes et des économies politiques uniques, en tirant parti des enseignements acquis pour renforcer les programmes et l’impact sur le terrain.

Considérez toutes les réalisations et les actions stratégiques que CIWA a catalysées, qui sont un témoignage manifeste de son engagement à soutenir la coopération pour la gestion des eaux transfrontières en Afrique.

FAITS MARQUANTS DE L'ANNÉE

CORNE DE L’AFRIQUE
BASSIN DU NIL
AFRIQUE AUSTRALE
GRANDS LACS
BASSIN DU LAC TCHAD
L’assistance technique axée sur le renforcement de la résilience dans la Corne de l’Afrique a entrepris un diagnostic des investissements sur la résilience transfrontière, et créé une base de connaissances pour les futurs investissements régionaux et nationaux dans la région.
Le projet NCORE, qui promeut la coopération à l’appui de résultats dans le bassin du Nil, a élargi la couverture géographique et technique des systèmes d’information sur les crues et les sécheresses et renforcé la gestion de la sécurité des barrages.
L’institut de gestion des eaux souterraines de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC-GMI) a lancé 14 projets pilotes financés par des dons subsidiaires, dont cinq ont été menés à terme.
La première phase du projet sur la qualité de l’eau des Grands Lacs, consacrée à l’analyse des facteurs de pollution des eaux, est terminée ; le projet s’apprête à travailler avec le système d’appui à la décision de l’Initiative du bassin du Nil dans le but de modéliser des scénarios d’investissement.
L’appui de CIWA à la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) a donné lieu à la réalisation de nombreux investissements relais et à la conception du diagnostic des ressources en eaux souterraines, qui est le modèle conceptuel le plus complet établi pour le bassin du lac Tchad.

Tour d’horizon de CIWA en quelques secondes

LE BILAN DE L’ANNÉE

La gestion des ressources en eaux transfrontière reste une opération très complexe car le maintien de relations pacifiques et de la coopération dépendent souvent des possibilités de gérer ces ressources de manière durable.

Le programme CIWA continue de tirer les leçons de l’expérience et de s’adapter afin de contribuer à l’instauration d’un environnement propice à la collaboration, permettant aux pays riverains de partager équitablement les avantages des ressources en eaux transfrontières.

NOUVELLE ORIENTATION STRATÉGIQUE

TÉMOIGNAGES

Amna Omer, coordinatrice du programme de stage du Bureau technique régional du Nil oriental (ENTRO) de l’initiative du Bassin du Nil (IBN), Éthiopie
Abdiwahid Ibrahim Ahmed directeur général, ministère de l’Énergie et des Ressources en eaux, Somalie
Reginalda Joseph, Hydrologue, ministère de l’Agriculture, de l’Eau et de la Réforme agraire, Namibie
« En tant que cadre du secteur hydrique, je constate la faible représentation des femmes. Ce programme de stage a résolument mis l’accent sur la parité hommes-femmes et ces dernières sont fortement encouragées à postuler. La chance qui m’a été offerte il y a sept ans de participer à ce programme a changé ma vie et m’a aidé à orienter ma carrière. »
« La stratégie adoptée pour les ressources en eau a grandement bénéficié des efforts de CIWA, qui ont appuyé l’appel à l’action lancé par le Premier ministre, une participation active aux rencontres et aux activités de planification et nous a fait profiter de son expérience internationale. Un soutien informel et rapide a été facilement organisé. Le ministère de l’Énergie et des Ressources en eau souhaite donc que CIWA poursuive son soutien pour promouvoir des activités axées sur l’eau qui permettront de saisir de nouvelles possibilités. »
« Je commence à avoir une idée de ce que je peux faire en tant que jeune cadre, particulièrement dans le contexte de notre stratégie de suivi nationale. Il est essentiel d’assurer un suivi pour garantir la protection et une meilleure gestion des eaux souterraines. CIWA m’a permis de comprendre ce que doit contenir notre stratégie de suivi pour mieux gérer nos eaux souterraines. »

Partager

UK AID
Ministry of Foreign Affairs (Netherlands)
Norwegian Ministry of Foreign Affairs logo
Sweden Sverige
fr_FR