Valoriser le potentiel des eaux souterraines pour améliorer la productivité pastorale au Sahel

Posté le : 15 novembre 2023

Le pastoralisme est une activité économique majeure et un mode de subsistance essentiel dans la région du Sahel, où plus de 20 millions de personnes élèvent du bétail pour faire vivre leur famille. L’élevage contribue pour 15 % au produit intérieur brut de la région. Les éleveurs sont ici extrêmement vulnérables aux aléas climatiques et à la pénurie d’eau du fait de leur mode de vie nomade combiné au climat aride et hyperaride de la région. Les précipitations y sont rares et extrêmement variables ; les cours d’eau sont situés plus au sud, dans la zone agricole sahélo-soudanienne, si bien que les eaux souterraines sont souvent la seule source d’eau disponible dans la partie sahélienne de la zone.

La présence diffuse, mais invisible des eaux souterraines explique qu’elles soient en grande partie sous-évaluées et inexploitées, bien qu’elles puissent considérablement maintenir les moyens de subsistance pastoraux et présenter de multiples avantages.

© | Cooperation in International Waters in Africa
fr_FR