Effacer les filtres

Innovation at at Time of Unprecedented Challenges: World Water Week 2023

Posté le : 21 septembre 2023

Every year, water experts, policymakers, and stakeholders meet in Stockholm to discuss topics such as water management, climate change, and sustainable development, aiming to accelerate action towards achieving water security and resilience. This year’s topic focused on innovation at a time of unprecedented challenges, aiming to rethink how we manage water.

CIWA lance le Forum des champions masculins afin de lutter contre les inégalités de genre dans le domaine des eaux transfrontalières

Posté le : 22 août 2023

Fidèle à son engagement de promouvoir l’égalité des genres dans le secteur des eaux transfrontalières, CIWA lance le Forum des champions masculins afin de promouvoir une plus grande participation des femmes à la gestion et à la mise en valeur de ces ressources.

Sowing the seeds of change to solve the water crisis

Posté le : 19 août 2023

Investir dans l’eau soutient les populations, la planète et l’économie : c’est un accélérateur essentiel pour atteindre les ODD. Dans l’ensemble, les besoins d’investissement dans le secteur de l’eau doivent être multipliés par six pour atteindre l’ODD 6 (eau potable et assainissement pour tous) d’ici 2030.

Vers un monde plus égalitaire dans la gestion des eaux transfrontalières en Afrique subsaharienne

Posté le : 8 mars 2023

Il nous faut être plus ambitieux si nous voulons nous attaquer aux causes profondes de l’inégalité des genres et que les femmes puissent évoluer dans un environnement qui leur donne la possibilité de s’exprimer et de jouer un rôle.

Contribution de CIWA à une approche porteuse de transformation pour le Bassin du Nil

Posté le : 21 février 2023

Le programme de Coopération pour les eaux internationales en Afrique (CIWA) trouve son origine dans le bassin du Nil. La Journée du Nil, organisée le 22 février, a pour but de mettre à l’honneur le plus long fleuve du monde qui assure la subsistance de plus de 200 millions de personnes. Nous vous invitons à cette occasion à découvrir les témoignages de Donald Kasongi (ancien secrétaire général du NBD — Discours du bassin du Nil) et d’Isaak Alukwe (coordinateur régional de la NELSAP-CU — Programme d’action subsidiaire des pays des lacs équatoriaux du Nil) dans ce nouveau blog de la série « Point de vue du terrain ».

PROMOUVOIR LA SÉCURITÉ DE L’EAU POUR SORTIR DU PIÈGE DES CONFLITS ET DES RISQUES CLIMATIQUES DANS LE BASSIN DU LAC TCHAD

Posté le : 11 janvier 2023

CIWA s’efforce d’améliorer la gestion des ressources en eau en identifiant des investissements et l’action à mener et en comblant des lacunes au niveau des connaissances et des capacités. Il a ainsi entrepris une évaluation de la sécurité de l’eau dans la région du lac Tchad, première étape de l’élaboration d’un cadre de sécurité de l’eau qui aidera la région à surmonter ces difficultés.

LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE PROFESSIONNELS DE L’EAU ŒUVRE EN FAVEUR D’UNE NOUVELLE ÈRE DE COOPÉRATION

Posté le : 13 décembre 2022

Depuis 2011, le Bureau technique régional du Nil oriental (ENTRO), qui fait partie de l’Initiative du bassin du Nil (IBN), gère, en partenariat avec le programme de Coopération pour les eaux internationales en Afrique (CIWA), un programme de stages destiné à la prochaine génération de talentueux professionnels de l’eau dans la région du Nil oriental. Écoutez et lisez leur témoignage.

A woman walks during a sandstorm in Sudan.

Le programme de Coopération pour les eaux internationales en Afrique publie son rapport annuel 2022

Posté le : 1 décembre 2022

Le rapport annuel 2022 qui vient d'être publié relate les efforts de la CIWA pour renforcer la résilience, la sécurité de l'eau et le développement économique de l'Afrique au cours de l'exercice 2022, qui s'est terminé le 30 juin 2022.

Former la prochaine génération de spécialistes des eaux souterraines au Sahel 

Posté le : 22 novembre 2022

Les connaissances limitées sur les ressources en eaux souterraines du Sahel, point chaud du changement climatique et l’une des régions les plus pauvres du monde, entravent les efforts entrepris pour définir des stratégies permettant de faire face à la pénurie d’eau. Le nombre d’hydrogéologues formés à la gestion durable des eaux souterraines est de surcroît insuffisant.

Une conversation avec Mme Faye Seynabou, responsable de la formation hydrogéologie au Sahel

Posté le : 22 novembre 2022

De nombreux Sahéliens poursuivant une carrière dans les eaux souterraines doivent fréquenter des universités à l'étranger pour obtenir des diplômes supérieurs et peuvent rester à l'étranger pour travailler, un programme de maîtrise local pourrait inverser cette tendance et renforcer l'expertise régionale. Écoutez ce podcast avec Mme Faye Seynabou, responsable de la formation hydrogélogie au Sahel.

© | Cooperation in International Waters in Africa
fr_FR